Origine de la fête des mères

L'origine de la fête des mères, telle qu'on la connaît aujourd'hui vient des Etats-Unis. C'est en 1917, pendant la première Guerre mondiale, que les soldats américains propagèrent le "Mother's day" en Europe.

En France, c'est Napoléon qui décida la création d'une fête similaire dans le but de relancer la démographie française. La France tente alors de lutter contre sa dépopulation et organise la "fête des enfants". Au début du XXe siècle ces manifestations connaissent des variantes : fêtes de la famille ou manifestations familiales à l'occasion de la fête nationale du 14 juillet. C'est en 1920 que le projet aboutit, permettant aux "mères méritantes" de recevoir des fonds d'une collecte publique recueillis à leur intention.

Le gouvernement d'alors décida d'instituer l'événement en "Journée des mères", qui sera officialisée en 1928.
La fête des mères n'est devenue une fête officielle que depuis le 24 mai 1950.


La fête des mères fait partie de ces fêtes mobiles (comme Pâques) dont la date change tous les ans. En France, elle est fixée au dernier dimanche de mai, sauf si celui-ci est le dimanche de Pentecôte. Dans ce cas, la fête des mères est reportée au premier dimanche de juin.

 Et dans les autres pays ?

Célébrée à travers le monde, la tradition n'est pourtant pas la même partout.

·     Aux Etats-Unis, le "mother's day " est fêté le deuxième dimanche de mai. La tradition veut que l'on offre des cartes de voeux et une grasse matinée... Le petit-déjeuner au lit est de rigueur.

·     En Espagne, "El dia de la madre" tombe le premier dimanche de mai, et c'est l'occasion pour chaque mère de se reposer. Il est de coutume que toute la famille aille au restaurant et que l'établissement offre une fleur à chaque mère.

·     Au Danemark, ce sont plutôt aux chocolats que les mamans ont droit. Célébrée le deuxième dimanche de mai, comme dans beaucoup de pays, l'événement est davantage fêté dans les petites villes que dans les grandes.

·     En Chine, on ne célèbre sa maman que jusqu'à 35 ans. La fête, non inscrite au calendrier officiel chinois, étant réservée aux jeunes générations.

·     Au Japon, la fête des mères est appellée "haha no hi", elle est fêtée le deuxième dimanche du mois de mai. Traditionnellement, les enfants offrent des œillets à leur mère.

·     En Argentine, on ne fait pas comme tout le monde : la fête des mères tombe le troisième dimanche d'octobre.